Easy Tracer

Un traceur pour les terrains engazonnés

c’est en couple qu’aurélie et arnaud rousset innovent. ils ont conçu un traceur pour les terrains engazonnés avec l’aide du programme 3pod. Dirigeants de l’entreprise sofochim, spécialisée dans la distribution de produits chimiques, ils se tracent une nouvelle carrière dans la fabrication d’un matériel qui va, à coup sûr, surprendre son marché. ils passent, selon la jeune créatrice, « de la gestion d’une TPE régionale au pilotage stratégique d’une entreprise innovante à rayonnement européen ».

Easytracer, le traceur tout-terrain

lorsqu’ils ont voulu me re au point leur propre traceur de terrain, aurélie et arnaud rousset ont étudié le marché, les points forts et les points faibles des produits les plus vendus. leur premier projet consistait en une copie améliorée de ce qu’ils avaient repéré de mieux.

c’est avec l’aide de l’agence de design lilloise axone que leur concept est devenu véritablement innovant. « Au départ, nous pensions que le design n’était pas pour nous, mais nous étions quand même curieux de le découvrir », rapporte aurélie rousset. « Finalement, sans lui, nous n’aurions pas eu ce matériel-là ».

trois technologies réunies

le designer s’est approprié le projet à partir du cahier des charges, dont la trame a été fournie par le programme 3pod, et de rencontres avec les créateurs. il a travaillé sur la fonctionnalité du produit, son esthétique mais aussi sur la qualité des matériaux utilisés.

alors qu’au départ les chefs d’entreprise voulaient développer un matériel de pulvérisation, il les a aidés à réorienter leur projet vers un produit réunissant trois technologies : le traçage au rouleau, la pulvérisation mécanique et la pulvérisation électrique.

Un positionnement haut de gamme

avec ce produit trois en un, l’innovation se positionne sur un segment de marché résolument haut de gamme. EasyTracer a d’ailleurs remporté le concours régional de la chambre des métiers et le trophée lmi innovation 2012. il a fait l’objet d’un dépôt de brevet et sera exposé à la cité des sciences de paris à partir de n novembre 2013 dans le cadre de l’observeur du design.

« C’est la première fois, mais pas la dernière, que nous faisons appel à un designer ».