Introduction au design process : “là où se crée la valeur”

Ce jeudi 06 avril 2017 a eu lieu la première formation Tripod

Le projet Tripod a proposé une journée d’initiation à la méthode du design thinking. 

Créer davantage de valeur ajoutée, c’est ce à quoi s’attache le design depuis toujours et qui se traduit aujourd’hui à travers les méthodes de design centré utilisateur, à l’image du design thinking.

La formation s’est déroulée au sein des locaux des ruches d’entreprises à Lille-Hellemmes.

Barbara Larcin, formatrice chez Design Innovation et designer passionnée et dynamique, avait apporté ses Playmobil, papiers et ficelles afin de booster la créativité de chacun. 

Les entrepreneurs présents ont été amenés à découvrir le processus global de la création de l’offre produits-services centrée sur leur utilisateur.

 

Petit aperçu de la journée ;

En matinée, après le traditionnel tour de table, Barbara Larcin prend la parole pour une courte présentation quelque peu théorique des notions de design de service, design thinking et d’expérience usager complète. Elle parle de l’usager et non plus du simple client qui achetait un produit ou un service. 

Prendre cet usager comme point de départ de toute réflexion produit/service amène à l’innovation, permet la différenciation. Créer un produit/service désirable pour ce dernier, c’est lui apporter de la valeur d’usage et donc créer une valeur financière pour l’entreprise.

Les participants sont titillés, à eux de jouer maintenant.

Chacun est invité à imaginer le portefeuille de ses rêves puis naturellement à inventer celui dont rêve son client. Un travail en binôme avec l’aide d’outils simples permet à chacun de comprendre l’intérêt de la démarche. 8 portefeuilles plus innovants les uns que les autres sont prototypés sur place !

L’après-midi sera consacrée à la prise en main du « Value Proposition Canvas » en duo. L’équipe des participants se compose de 4 entrepreneurs et 4 partenaires TRIPOD. Chaque entrepreneur aura donc la chance de travailler sur son propre projet. Le travail sur un cas concret est extrêmement intéressant et prouve l’efficacité de la méthode et de l’outil. Chacun repart avec l’ébauche de sa proposition de valeur : « nous sommes les seuls qui… »

Les participants sont extrêmement satisfaits de ce qui leur a été proposé en une journée. Ils parlent de design en tant que support de vente, de communication, de marketing, de stratégie de différenciation. Et plus seulement de l’esthétique d’un objet de consommation.

Ils repartent avec une méthodologie et quelques outils qu’ils peuvent s’approprier afin d’approfondir la connaissance de leur utilisateur et de définir leur proposition de valeur.

Ce qui constituera une excellente base de travail s’ils envisagent une collaboration avec un designer spécialiste de ces méthodes. Le designer ayant pour vocation d’intervenir sur le développement du produit/service/espace a besoin de ces éléments pour démarrer son travail.

 

 

Témoignages :

Sébastien Mignot, myDitex, impression numérique textile :

« Une première journée de formation sur le Design process bien animée et bien préparée par Design Innovation. Nous sommes passé rapidement de la théorie à la pratique avec un travail de binôme très concret et intéressant. Et nous avons même joué aux Playmobil! J’y retiens surtout que le process design est partout et surtout qu’il peut me permettre de travailler mieux avec mes clients et aussi mon équipe, et de les impliquer encore plus dans mon entreprise. »

Elise Mulnard, Intérieur-aime, architecture d’intérieur :

« J’ai aimé la mixité du groupe. En tant qu’architecte d’intérieur & designer de formation, utiliser l’outil pour ma propre activité et avoir le retour de personnes de tout horizon, m’a permis de valider ou de démentir certaines de mes hypothèses. Je mets un point d’honneur à mettre l’usager au centre de ma réflexion. La méthode design thinking permet à mon client de participer à cette réflexion. J’ai hâte de poursuivre la formation pour affiner la démarche ! » 

 

Modalités d’accès :

Offre de formation réservée aux PME situées dans les Hauts de France, le Hainaut belge, en Flandre occidentale, à Audenarde ou à Gand et financée par le FEDER et les régions dans le cadre du projet Interreg TRIPOD.

 

 

Ophélie Vansteenhuyse, Chargée de projet Tripod